Les grandes vacances

LES GRANDES VACANCES : MOMENT PROPICE AU SPORT EN FAMILLE

« Le mouvement est à l’origine de toute vie » Léonard de Vinci.

En effet, dès la naissance, c’est par le mouvement que le petit enfant découvre son corps et explore le monde qui l’entoure : agripper, se retourner, ramper, se mettre assis, se relever, marcher, courir sauter, grimper, tenir, lancer, vider, remplir… « Bouger librement permet de construire une représentation de soi complète et complexe, un schéma corporel en 3 dimensions. Vivre la relation à la gravité de tous les côtés : être sur le dos, sur le ventre, sur un flanc, sur l’autre, par le contact enrichit la sensation d’exister et fait expérimenter, pour soi, une foule de modalités différentes et possibles d’être vivant. » Marjorie Burger-Chassignet in Je bouge donc je me construit… , Le Furet n°81 juin 2016

De plus, l’envie est le moteur d’apprentissage de l’enfant. C’est la curiosité pour telle ou telle chose qui va lui donner l’envie de développer des capacités motrices pour parvenir à son objectif, soutenue par l’envie de « faire tout seul », comme papa et maman.

La période estivale, avec le temps des vacances en famille est donc le moment propice pour partager des moments privilégiés avec votre enfant autour de jeux sportifs et lui transmettre ainsi l’envie d’expérimenter de nouvelles sensations. À la plage, en pleine nature ou en ville, les occasions de jeux sont multiples. En voici quelques exemples avant de retrouver les activités famille du Wod CrossFit – Le Trapèze dès septembre prochain:

La baignade. Dans les bras d’un adulte ou côte à côte, l’eau permet à l’enfant d’expérimenter de nouvelles sensations dès le plus jeune âge et de se familiariser avec le principe de flottaison, créant ainsi un climat de confiance pour arriver petit à petit à accepter la position horizontale, nécessaire à l’apprentissage de la natation.

Le trésor des pirates : Proposer à l’enfant de ramasser un objet sous l’eau. D’abord en petite profondeur puis de plus en plus profond pour permettre à l’enfant d’expérimenter l’immersion à son rythme et de manière ludique.

Les châteaux de sable : Remplir un seau de sable, le vider, empiler, construire… Les jeux de sable offrent aux enfants la possibilité d’expérimenter les notions de vide, de plein, dedans, dehors, dessus, dessous…. Permettant ainsi aux plus jeunes de se familiariser avec les notions de limite et d’espace tout en exerçant leur motricité fine.

Les randonnées dans la nature permettent à l’enfant de développer ou renforcer l’équilibre de la marche sur des terrains parfois instables : sols caillouteux, boueux, pentus… Sans compter les merveilles que la nature offre à observer tout au long du chemin et qui sont autant de situations d’apprentissage et de possibilité d’échanger entre enfant et parent : observer la végétation, la faune…

Les aires de jeux au parc. Ces espaces conçus pour les enfants sont de formidables terrains d’expérimentation motrices : Monter sur l’échelle du toboggan, appréhender la hauteur et se laisser glisser, grimper à la corde, sauter, courir… Ces situations de jeux sont aussi l’occasion d’accompagner votre enfant vers l’apprentissage de la gestion du risque.

Les jeux de ballons et sports de raquette. Parties de foot, basket, volley, tennis, ping-pong, badminton… sont autant d’occasion pour l’enfant de développer sa motricité globale. Ajuster la puissance de son geste en fonction de la distance qui le sépare de sa cible permet à l’enfant de se familiariser avec ses deux notions tout en expérimentant les liens de cause à effet.

Pour des moments calmes en famille autour de la thématique du sport, je vous partage quelques idées de lecture :

JOUR DE PISCINE

de Christine Naumann-Villemin, et Éléonore Thuillier

édition Kaleïdoscope l’école des loisirs

La piscine, on adore, mais les cours de plongeon, ça, c’est tout autre chose ! Grimper les marches de l’échelle, oh ! Sauter du haut du plongeoir, aïe ! Se retrouver la tête sous l’eau, ouille, ouille, ouille ! Chacun en rajoute et l’inquiétude gagne… Attention, la terreur devient vite collective…!

GRRRRR

de Rob Biddulph

édition Milan

Tous les ans, l’ours Fred gagne le concours de grognement. Sauf qu’un nouveau venu fait son apparition et veut absolument gagner, y compris par des moyens malhonnêtes. Mais les habitants de la forêt tiennent à leur champion et vont lui venir en aide.

EMILE ET LA DANSE DE BOXE

de Vincent Cuvellier et Ronan Badel

édition Galimard Jeunesse

Aujourd’hui, Émile fait l’activité. C’est bien, l’activité. C’est ceux qui font des choses qui font l’activité.

EN FORME

de Anne-Margot Ramstein

édition Albin Michel

Un imagier du sport ou les relations qu’entretiennent corps et espace dans l’exercice physique et le jeu sportif. 

Bonnes vacances en famille ! Au plaisir de vous retrouver au Wod pour de nouvelles activités Sport en Famille.

Hélène Staehlé

Educatrice de jeunes enfants pour Le Wod CrossFit – Le Trapèze